Solidarité alimentaire en Ukraine, en Inde, en Argentine et au Kenya

Food solidarity Italy for Ukraine

Solidarité alimentaire dans six villes ukrainiennes

Suite à l’invasion de l’Ukraine, nous avons pris contact avec des militants véganes dans tout le pays et nous leur avons promis notre soutien dans leurs efforts pour fournir des repas aux membres de leurs communautés.

Par l’intermédiaire du groupe végane de protection animale Every Animal, nous sommes fiers de financer des projets de solidarité alimentaire dans huit lieux répartis dans cinq villes : Odesa, Vinnytsya, Rivne, Uzhhorod et Kyiv.

Tamara, qui coordonne ces projets de solidarité alimentaire, nous a expliqué qu’ils ont déjà pu distribuer 2500 repas gratuitement et qu’ils prévoient également de commencer à distribuer de la nourriture dans la ville de Dnipro.

Nous finançons également une neuvième initiative à Kharkiv, par le biais du café végane Lya (ЛЯ VEGAN). Anya, la propriétaire, qui cuisine et partage 40 à 60 repas végétaliens gratuits chaque jour nous écrit : « Je vous suis très reconnaissante. Désormais, nous pouvons nourrir nos soldats et nos civils avec de délicieux plats végétaliens sur la durée ! Je vous remercie. Que Dieu vous bénisse, vous et votre famille, ainsi que toutes les personnes bienveillantes de notre planète. »

Toute personne souhaitant soutenir les initiatives de solidarité alimentaire végane en Ukraine peut faire un don via :

En outre, le refuge pour animaux de Lviv Shelter for Tails a désespérément besoin de fonds pour l’aider à prendre soin des nombreux animaux perdus ou abandonnés. Vous pouvez faire un don via PayPal à l’adresse suivante : [email protected]

Soutien italien à l’Ukraine

Steph, notre responsable en Italie, a acheté des fournitures pour préparer 2500 repas et 700 collations, et les a livrées à la communauté ukrainienne de Rome. Une partie a ensuite été acheminée à la frontière, tandis que le reste a été livré directement à un foyer d’accueil où sont hébergés environ 50 femmes et enfants ukrainiens, ainsi qu’un petit chien. Steph reste en contact avec cette communauté et est en mesure de fournir des légumes frais, des fruits et des noix en cas de besoin.

Elle explique : « L’équipe de MDV est profondément émue par la tragédie et les difficultés auxquelles le peuple ukrainien est confronté depuis un mois, et nous avons essayé de les soutenir avec des denrées végétales saines et nutritives qu’ils peuvent utiliser pour recréer des recettes familières dans les centres communautaires où ils trouvent refuge. Nous avons également visité différents blogs et sites internet pour mieux comprendre leur nourriture traditionnelle, les saveurs et les ingrédients auxquels ils sont le plus habitués. Nous avons également fourni de nombreuses barres chocolatées et des pâtes à tartiner véganes, pour offrir un peu de réconfort. »

Des fruits frais pour Buenos Aires

En mars, nous avons repris nos activités avec le centre social Patria Grande, un centre communautaire situé dans le quartier de La Paternal à Buenos Aires.

Patria Grande est une soupe populaire située dans une zone défavorisée appelée La Carbonilla, qui a connu ces dernières années une croissance exponentielle et manque cruellement de ressources. Patria Grande ne se contente pas de travailler comme une soupe populaire, mais offre également un soutien scolaire aux enfants du quartier.

Tous les jeudis, María Flores, qui est responsable du centre communautaire, transforme les fruits de saison tels que les pommes rouges, les pêches, les oranges, les bananes et les mandarines d’automne en une salade de fruits délicieuse et nutritive.

Au total ce mois-ci, Million Dollar Vegan Argentina a soutenu deux centres communautaires dans la ville de Buenos Aires avec 70 kg de fruits par semaine. Ils ont pu partager cette nourriture avec 250 enfants et adultes, soit un total de 1000 portions, et ne compte pas s’arrêter là !

L’objectif pour les prochaines semaines est de créer un menu d’hiver, contenant des produits bio et de saison, afin d’encourager davantage de personnes à rejoindre chaque jour cette révolution d’amour et de compassion envers les animaux, la communauté et l’environnement.

Partager la nourriture avec des étudiants à Udaipur

Ce mois-ci, notre équipe en Inde s’est à nouveau associée à Farah Ali et Pramod Singh Negi de l’incroyable restaurant Vegan Beings pour partager l’amour du véganisme et des plats savoureux avec des écoliers et des étudiants.

À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, nous avons partagé le Chickpea Chaat (une version plus saine du Bhel Puri, un délicieux en-cas populaire qui est végétalien par défaut) ainsi que du lait de coco sucré et des Coconut Laddus (boules sucrées traditionnelles) avec plus de 1300 étudiants. Les élèves, qui fréquentent cinq écoles secondaires publiques pour filles, ont pu s’informer sur les alimentations végétales et sur la manière dont elles peuvent contribuer à prévenir certaines maladies liées au mode de vie. Ils ont également appris que nos choix alimentaires peuvent être à l’origine de l’émergence et de la propagation de zoonoses et des risques de pandémies.

L’un des élèves nous a confié « J’ai toujours pensé que cuisiner serait difficile pour les végétaliens et je n’avais jamais réfléchi au fait que nous mangeons déjà régulièrement des plats végétaliens. J’ai toujours pensé qu’il s’agissait d’un concept occidental, mais il s’agit en fait du concept indien d’Ahimsa, ou de non-violence. Je remercie vraiment Farah Ma’am de nous l’avoir si bien expliqué ».

Nous avons également été invités à présenter les laits végétaux à plus de 250 étudiants du College of Dairy and Farm Technology. Nous avons partagé avec eux de délicieuses pâtes à la sauce tomate et du lait de coco sucré, et nous avons été ravis de voir à quel point ils étaient réceptifs à l’idée d’en apprendre davantage sur les laits végétaux et les alimentations végétales en général. Beaucoup d’entre eux, y compris ceux issus de familles d’agriculteurs, n’avaient jamais réfléchi aux implications éthiques de l’exploitation des vaches et des buffles pour leur lait. Ils ont posé de nombreuses questions pertinentes à ce sujet.

Farah et Pramod ont déclaré : « C’était une occasion en or de faire savoir aux gens à quel point la nourriture végétalienne est délicieuse (et combien il est facile de la préparer). Nous avons créé notre restaurant dans cette optique et nous sommes ravis d’avoir pu partager les versions végétaliennes de certains des plats les plus populaires avec plus de 1500 jeunes étudiants. Nous avons également été ravis de répondre aux questions des étudiants du College of Dairy and Farm Technology au sujet des laits végétaux. Nous espérons qu’ils s’intéresseront à la fabrication de ces produits comme alternative à l’industrie laitière. »

Poursuivre notre travail au Kenya

Pendant ce temps, nous continuons à partager 45.000 repas chaque mois dans trois écoles du Kenya. Jack, notre responsable au Kenya, prend les dispositions nécessaires pour que les enfants aient du porridge le matin, ainsi que des déjeuners et des repas chauds le soir. Les trois écoles ne servent désormais que de la nourriture végétalienne.

Les sécheresses, les faibles rendements agricoles et la famine des animaux d’élevage sont devenus un problème grave ces derniers temps. Les écoliers adorent les produits frais que nous partageons et sont toujours ravis de nous dire que leur consommation aidera aussi la planète !

Jack : « Nous sommes reconnaissants de pouvoir étendre notre programme alimentaire pour faciliter l’apprentissage en veillant à ce qu’aucun enfant n’apprenne en ayant faim aujourd’hui, demain et dans les jours à venir. En particulier pendant cette crise pandémique, nous pouvons contribuer à prévenir les pandémies en changeant nos habitudes alimentaires. La crise actuelle et la sécheresse qui a paralysé la terre des Maasai nous permettent d’élever la voix et de faire prendre conscience de l’importance du véganisme pour préserver, conserver et protéger la planète Terre. De plus, une alimentation végétale équilibrée et nutritive aide les enfants à bien grandir et à rester en bonne santé. Nous sommes reconnaissants de pouvoir servir notre communauté. Ensemble, nous pouvons faire du monde un endroit meilleur pour l’avenir. Ensemble, nous le pouvons ! »

Manger vegan pendant 31 jours

Lancez-vous !