Six choses que nous avons apprises (ou réapprises) en 2020

Friends

Cette année restera gravée dans nos mémoires. L’épidémie mondiale de coronavirus a changé nos vies, a restreint nos libertés et nous a privé d’un grand nombre de nos proches. Chacun d’entre nous a une histoire différente à raconter en lien avec la pandémie, notre propre expérience de ce que cette année a représenté pour nous et nos familles, son impact sur notre santé physique et mentale, et la façon dont nos vies ont été chamboulées. Outre les défis et les moments difficiles, nous avons aussi connu quelques révélations et enseignements remarquables. À l’approche de la fin de l’année, nous nous penchons sur certaines des grandes leçons que 2020 nous aura enseignées.

1. Les actions individuelles ont un impact plus important que nous pourrions le penser

C’est certainement vrai pour le début de cette pandémie. Quelque part en Chine, une parcelle d’habitat naturel a été détruite, des animaux sauvages ont été capturés, et ainsi a commencé le voyage d’un agent pathogène inconnu, d’une chauve-souris à un pangolin à une personne, et de là… eh bien, nous savons ce qui s’est passé ensuite.

C’est peut-être l’exemple le plus frappant de l’effet papillon, mais nos propres actions suivent cette même règle. Si notre mode de vie pollue et dégrade l’environnement, entraîne une surconsommation d’antibiotiques (comme dans les élevages industriels) ou dépasse notre budget carbone personnel, d’autres personnes dans le monde en ressentiront les effets. Nos actions comptent réellement.

2. La solidarité, la compassion et la bienveillance, c’est la vie

Tout au long de la pandémie, les voisins ont pris soin de leurs voisins, les amis ont pris soin de leurs amis. Nous avons levé les yeux de nos téléphones et regardé hors de nos bulles et nous avons vu des gens qui ont besoin d’un coup de main pour leurs achats, leurs tâches ménagères et leur lutte contre la solitude. Chez Million Dollar Vegan, nous avons pris du recul avec nos campagnes de communication habituelles et nous avons vu que nous pouvions aider les gens dans le besoin, et nous nous sommes ainsi engagés à faire don d’un million de repas d’ici 2022. Parfois, il faut les pires événements pour faire ressortir le meilleur de nous-mêmes.

3. Les élevages industriels ne valent pas mieux que les marchés d’animaux vivants

Nous avons ouvert les yeux cette année, tout d’abord sur l’existence des marchés humides (des lieux où sont commercialisés des animaux vivants et morts, qu’ils soient d’élevage ou sauvages), qui sont le cadre idéal pour la transmission des agents pathogènes. Et alors que nous étions tous sous le choc de ces informations, nous avons pris conscience que les élevages industriels sordides et surpeuplés, les lieux mêmes d’où provient la plus grande partie de la viande, sont des foyers de reproduction tout aussi dangereux en cas de pandémie. Nous avons appris que les trois quarts des maladies infectieuses émergentes proviennent des animaux, et que cette pandémie ne sera pas la dernière. Les élevages industriels de poulets ont été décrits par des experts en pandémies comme des « bombes à retardement ». Nous devons mettre fin à l’élevage industriel pour l’intérêt des animaux et pour notre propre intérêt.

4. La santé compte plus que tout

C’est quelque chose que nous savons tous, mais que nous semblons encore oublier au quotidien. Ce n’est que lorsque nous tombons malades, ou que nous voyons un être cher tomber malade, ou encore que nous avons peur d’attraper un virus qui balaie le globe, que nous nous rappelons que notre santé est vraiment tout ce que nous avons. Cette année plus que jamais, les gens ont cherché à améliorer leur santé et leur système immunitaire par des changements positifs d’alimentation. Ils ont découvert qu’une alimentation végétale bien équilibrée peut contribuer à protéger notre santé, renforcer notre système immunitaire, fournir tous les nutriments dont nous avons besoin, nous aider à vivre plus longtemps et en meilleure santé, et nous protéger également des pandémies.

5. Nous n’avons pas besoin de tout le superflu

Quand tout semble si difficile autour de nous, notre esprit se concentre vraiment sur ce qui est essentiel, et nous retrouvons la joie dans les choses simples. Alors que par le passé nous avions eu besoin de l’adrénaline des sports extrêmes, de la brève décharge de dopamine générée par des sessions de shopping ou de la distraction que nous apporte un séjour à l’étranger, nous avons découvert en 2020 que d’autres choses comptent beaucoup plus. De nombreuses personnes ont, pour la première fois, passé du temps dans la nature, à regarder et à écouter. Ils se sont promenés le long des rivières qui coulent vers l’océan, se sont arrêtés pour examiner les arbres dont l’écorce et les branches grouillent de vie, et se sont penchés pour s’émerveiller du magnifique paysage étoilé qui se trouve au-dessus d’eux et qui cherche gentiment à nous rappeler qu’il y a tellement plus que ce que nous ne saurons jamais. Ils ont trouvé de la beauté dans les parcs et les jardins, dans les plantes qu’ils ont cultivées et qu’ils ont vu s’épanouir ainsi que dans les formidables relations qu’ils entretiennent avec leurs animaux de compagnie.

Lorsque les temps sont durs, nous comprenons mieux les choses qui comptent vraiment.

6. Tout ce que nous avons dépend de cette planète

Absolument tout. C’est notre maison, elle nous fournit notre nourriture, notre eau, notre chauffage, notre habitat et nos médicaments. Elle prend soin de notre corps mais aussi de notre âme. Ce premier jour de printemps glorieux, où la chaleur du soleil pousse les boutons de fleurs à éclore, a un effet sur l’étoffe même de notre être. Et quelle majesté ! Les lacs, les montagnes, la toundra gelée, les océans, les prairies et les rivières inspirent des œuvres d’art qui nous touchent aussi profondément que la réalité elle-même. Et pourtant, nous traitons la Terre comme si elle était une vulgaire marchandise, un consommable. Comme si elle n’avait même pas d’importance dans nos vies. Tout comme le montre cette coute vidéo d’animation de Steve Cutts, intitulée MAN:

Cette année a montré combien notre existence est fragile et combien toutes les formes de vie sont interconnectées, et qu’en prenant soin des animaux et de la planète, nous prenons également soin de nous-mêmes.

Lancez-vous !

Manger vegan pendant 31 jours

Lancez-vous !