Pourquoi les catholiques devraient manger vegan pendant le carême

Je pense que les catholiques devraient essayer le véganisme pendant le carême parce que la plupart d’entre eux sont gentils, aimants et attentionnés. Ils ne savent pas d’où vient la viande qu’ils mangent. Dans la Bible (Genèse 1:29), Dieu dit qu’il nous donne toute herbe portant de la semence et tous les arbres fruitiers comme nourriture.

Aujourd’hui, la plupart des gens ne sont pas conscients de la manière dont sont traités les animaux dans les abattoirs et dans les élevages industriels. Je pense que s’ils en étaient conscients, ils deviendraient vegan.

Le carême est un temps de réflexion et d’espérance et je pense que, pendant cette période, nous devrions honorer toutes les créatures de Dieu. Nous devrions prendre soin d’elles et veiller à ce qu’elles ne soient pas blessées. Non seulement l’élevage nuit à ses créatures, mais il détruit aussi cette belle planète qu’il a créée pour nous. Nous polluons les rivières et les lacs avec énormément de déjections animales et de produits chimiques agricoles. Je trouve horrible le fait que nous détruisons toutes ces belles créations qu’il nous a données !

Aussi, je suis sûr que Dieu voudrait que nous soyons en bonne santé. Mais il est prouvé que toute cette chair animale que nous mangeons contribue à de nombreuses maladies graves. Nous tuons les créatures de Dieu, nous détruisons notre planète et nous abîmons notre santé !

Je pense que si Jésus découvrait l’élevage industriel, il serait vraiment triste et déçu de nous. De même, si les gens faisaient des recherches pour savoir exactement à quoi ressemble la vie des animaux dans les élevages intensifs, ils seraient choqués et terrifiés. Les cochons, qui sont doux et gentils, vivent dans des cages si petites qu’ils ne peuvent même pas se retourner. Les poulets et les dindes, qui sont des animaux intelligents, sont entassés dans des hangars tellement surpeuplés qu’ils se battent et se picorent les uns les autres pour aller chercher à manger, et sont souvent débecqués (les extrémités de leur bec sont coupées) sans aucune anesthésie. La plupart de ces animaux ne voient jamais la lumière du jour.

Les vaches laitières sont exploitées et nous leur volons leurs bébés immédiatement à leur naissance pour que nous puissions boire leur lait. Quand ça arrive, elles peuvent pleurer et beugler pendant des heures. Après qu’elles aient eu quatre ou cinq fois des veaux, les vaches sont considérées comme inutiles et sont donc envoyées à l’abattoir. C’est ça leur vie. C’est tellement triste.

Qu’elles vivent dans un élevage intensif ou dans une petite ferme traditionnelle, elles finissent toutes par être envoyées à l’abattoir et tuées violemment. Comme nous, les animaux ne veulent ni mourir, ni être enlevés à leur famille ou à leurs amis. Ils veulent juste être libres, vivre leur vie et être traités avec gentillesse.

C’est pourquoi je suis vegan et c’est pourquoi, tous les jours, j’utilise ma voix pour les animaux. Et c’est aussi pourquoi d’autres catholiques comme moi devraient essayer d’être vegan pendant le carême.

Téléchargez gratuitement votre guide du carême vegan et joignez-vous à moi pour rendre le monde meilleur et plus heureux pour tous les animaux, humains et non-humains.

À propos de l’auteur :

Je suis un activiste de 8 ans et je suis en mission ! Je m’efforce de contribuer à rendre le monde qui nous entoure un endroit meilleur et plus heureux pour tous les animaux, humains et non-humains. Avec l’aide de ma maman et de ma mamie, je participe à de nombreuses actions de sensibilisation. Nous faisons du tractage, des marches, des manifestations, des actions qui dérangent, des veillées, des “cubes de la vérité” et bien d’autres formes d’activisme. Nous visitons également des refuges et faisons des vidéos et des retransmissions en direct pour que les gens puissent rencontrer les animaux, pour les voir pour QUI ils sont vraiment. Nous faisons cela pour que les gens puissent voir que ces animaux, qu’ils appellent “nourriture”, sont comme nos chats et nos chiens domestiques. Nous essayons de pratiquer autant de formes différentes de militantisme que possible parce que nous savons que différentes personnes sont touchées de différentes façons. Je fais aussi des vidéos, du rap et je prends la parole partout aux États-Unis pour parler des droits des animaux et du mode de vie vegan. Je suis coprésident et porte-parole de l’association Animal Hero Kids.

 

Manger vegan dès aujourd'hui

Télécharger le guide