Les vegans sont malheureux/naïfs

Les vegans sont des gens normaux ! Certains sont médecins ou avocats, d’autres sont agriculteurs ou enseignants. Certains sont insouciants, d’autres sérieux, d’autres optimistes, d’autres pessimistes. Tous essaient de faire de leur mieux pour leur propre santé, celle des animaux et celle de notre planète.

Souvent, les raisons pour lesquelles les gens deviennent vegans sont graves – le changement climatique, la déforestation, la perte d’espèces, les maladies cardiaques, le cancer et la souffrance animale ne sont pas des sujets portant à rire – et les vegans parlent souvent de ces sujets douloureux ou graves quand ils expliquent pourquoi ils sont vegans. Cela ne signifie pas qu’ils parlent TOUJOURS de ces questions, ou qu’ils sont malheureux ou pessimistes sur l’état du monde. Le fait même qu’ils soient devenus vegans suggère qu’ils pensent qu’il y a encore de l’espoir !

Les vegans mènent généralement une vie tout à fait normale. Ils travaillent, élèvent leurs enfants, les amènent à l’école, regardent un match avec leurs amis, vont danser le samedi soir et passent du temps avec leurs proches. Ce qui les distingue, c’est qu’ils ont changé ce qu’ils mangent pour une bonne raison. C’est une action positive, c’est prendre le contrôle ! C’est vivre leur vie d’une manière qui est la meilleure pour eux, leur santé, leur conscience et le monde qui les entoure. Ils ne se plaignent pas seulement de ce qui ne va pas dans le monde, ils adoptent la solution. Et c’est diamétralement opposé au fait d’être naïf ou pessimiste.


Inscrivez-vous pour découvrir l’alimentation végétale et accédez gratuitement à notre guide vegan, nos fiches de recettes et nos conseils santé et nutrition.

Manger vegan au mois de janvier

Lancez-vous !