Je ne serai jamais vegan

C’est à vous de décider si vous souhaitez devenir vegan, mais nous vous encourageons à garder l’esprit ouvert lorsque vous en apprendrez davantage sur le véganisme, et sur pourquoi des millions d’autres personnes ont décidé de s’y mettre.

Pour de nombreuses personnes, la santé était le facteur déterminant. Jetez un coup d’œil aux histoires et témoignages sur notre site Web. Vous y trouverez des dizaines de personnes – des athlètes de haut niveaux aux anciens Marines en passant par les pilotes sauveteurs de la Garde côtière américaine en service – qui racontent tous comment le passage à une alimentation végétale a changé leur vie pour le mieux.

Si vous êtes aux prises avec des problèmes de santé ou si vous craignez d’être un jour à risque de souffrir d’une maladie cardiaque ou de diabète de type 2, nous vous encourageons certainement à essayer une alimentation végétale. Après tout, qu’avez-vous à perdre ? Essayez pendant 31 jours et voyez par vous-même. S’il vous plaît, n’acceptez pas une mauvaise santé simplement parce que vous n’avez pas voulu essayer quelque chose de nouveau.

Bien sûr, tout le monde ne devient pas vegan pour sa santé. Manger végétal, c’est mieux pour la planète, ses lieux sauvages et ses habitants. Cela réduit nos propres émissions de gaz à effet de serre, réduit la déforestation et protège les espèces sauvages. Cela réduit le risque de pollution de l’eau et de zones mortes dans les océans et n’entraîne pas la décimation des populations aquatiques, y compris les baleines et les dauphins.

Le véganisme est meilleur pour les gens aussi. Si nous donnions plutôt aux humains les céréales qui servent à nourrir les animaux d’élevage, nous pourrions éradiquer la faim dans le monde et nous aurions encore besoin de moins de terres que celles que nous utilisons actuellement. Nous invitons également les gens à penser aux travailleurs des abattoirs qui présentent un risque élevé de syndrome de stress post-traumatique (SSPT) et de stress traumatique causé par la perpétration d’un acte violent.1 Ces hommes et ces femmes souffrent parce que nous leur demandons de faire un travail pénible et traumatisant que nous ne ferions pas nous-mêmes.

Et qu’en est-il des gens qui vivent à proximité d’immenses centres d’engraissement tels que les CAFO aux États-Unis (Concentrated Animal Feeding Operations) ? Des gens comme Elsie Herring, l’arrière-petite-fille d’un esclave affranchi, parlent des problèmes de santé que leurs familles et eux-mêmes ont connus à cause des pratiques agricoles modernes. Trop souvent, des fermes colossales et toxiques sont construites dans des communautés pauvres de couleur où les habitants ont peu de poids politique pour protester.2

Il y a beaucoup de choses à prendre en considération et vous n’avez pas à vous décider maintenant, mais jetez un coup d’œil à notre site web, renseignez-vous, puis vous pourriez décider d’essayer de manger vegan pour une période de 31 jours, et voir comment vous vous sentez.

Inscrivez-vous pour découvrir l’alimentation végétale et accédez gratuitement à notre guide vegan, nos fiches de recettes et nos conseils santé et nutrition.

Manger vegan au mois de janvier

Lancez-vous !