Je n’achète que de la viande locale provenant d’animaux nourris à l’herbe

Les gens disent souvent cela parce qu’ils croient que l’alimentation à l’herbe est meilleure pour l’environnement, pour les animaux et/ou pour leur santé. Mais est-ce vrai ?

En termes d’environnement, manger local est une bonne idée car cela réduit les émissions de GES, mais ce n’est pas le seul facteur en jeu, et les recherches menées par l’Université d’Oxford ont montré que presque tous les aliments végétaux étaient meilleurs pour la planète que presque tous les aliments animaux, et que la viande rouge, et en particulier la viande bovine, sont les produits les plus nocifs pour l’environnement de tous.1 Il ne faut donc pas supposer que « local » signifie « respectueux de l’environnement ». Mais il se peut aussi que cela ne signifie même pas « local ». Selon un rapport Bloomberg de 2019, 76 à 80 pour cent du bœuf nourri à l’herbe étiqueté comme étant américain est en fait importé de l’autre bout du monde.2

En ce qui concerne les animaux, l’alimentation à base d’herbe est-elle meilleure que l’alimentation à base de céréales ? Eh bien, ça dépend. Appeler au bœuf une mention « nourri à l’herbe » n’exige pas d’inspection de l’élevage ni même que les animaux vivent librement dans un pâturage. Une partie du bœuf « nourri à l’herbe » provient de bovins élevés dans des parcs d’engraissement, où ils sont confinés dans des enclos et nourris de granulés d’herbe.3 Et tous les animaux nourris à l’herbe finissent leurs jours transportés par camion jusqu’aux mêmes abattoirs horribles que les animaux nourris aux céréales, donc le sort de ces animaux n’est pas vraiment plus enviable.

Et pour ce qui est de la santé, toute la viande transformée est classée comme cancérigène et la viande rouge non transformée comme « probablement cancérigène » par l’Organisation mondiale de la santé,4 alors vous feriez mieux de l’éviter complètement. Mais en ce qui concerne la question spécifique d’un bénéfice santé éventuel de l’alimentation à l’herbe par rapport aux céréales, la recherche suggère que toute différence est marginale.5

En outre, qui ne mange que de la viande provenant d’animaux nourris à l’herbe ? Qui ne mange jamais de poulet ? Des milliards d’oiseaux sont élevés chaque année aux États-Unis et leur alimentation se compose de céréales et de cultures, y compris le soja provenant de zones déboisées du monde entier. Qui ne mange jamais chez des amis, au restaurant ou en vacances ? Qui ne prend jamais un sandwich quand il est pressé ? Et le cas échéant, qui vérifie toujours que la viande provient d’animaux qui ont passé leur vie à l’extérieur à paître dans la même région d’où ils sont nés ?

Inscrivez-vous pour découvrir l’alimentation végétale et accédez gratuitement à notre guide vegan, nos fiches de recettes et nos conseils santé et nutrition.

Manger vegan au mois de janvier

Lancez-vous !