Je ne pourrais jamais abandonner le fromage

Vous n’êtes pas la seule personne à penser cela !

Les scientifiques ont en fait découvert une molécule dans le fromage qui déclenche les récepteurs opiacés du cerveau qui sont liés à la dépendance.1

Les effets addictifs du fromage sont dus au fait qu’il contient de grandes quantités de caséine, une protéine présente dans le lait et présente en concentrations beaucoup plus élevées dans le fromage en raison de la façon dont il est fabriqué. La caséine active le système opioïde, induisant le plaisir. C’est une question d’évolution : le but du système de récompense est d’encourager les comportements positifs et utiles et de décourager ceux qui ne sont pas utiles. Et quand on est nouveau-né, on ne survit qu’avec du lait maternel. Si vous n’aimiez pas boire du lait, ce serait problématique. Mais si le lait vous donne de l’euphorie d’une façon ou d’une autre, il est moins probable que ce problème survienne, vous êtes plus susceptible de boire le lait et de survivre.

Donc, notre cerveau nous récompense pour avoir bu le lait de notre mère. Jusque là, tout va bien ! Mais une fois sevrés et alors que nous n’en avions plus besoin, on nous a donné plus de lait, et même pas du lait humain ! Nous avons commencé à boire le lait d’autres espèces, ce qui est un comportement pour le moins étrange. Et puis quand on a touché le fromage, oh la la ! Le cerveau s’est mis en ébullition.

Mais il est temps d’arrêter. Le fromage contient des niveaux élevés de gras et de sel, et donc le sevrage est une bonne idée pour de nombreuses raisons.

La bonne nouvelle, c’est que si vous avez soif de la sensation et de la saveur du fromage, il existe des fromages vegans. Ils n’ont pas exactement le même goût que le fromage laitier parce que ce n’est pas du fromage laitier, mais ils sont assez bons et ils peuvent faire disparaître cette envie de fromage qui vous démange.

Et si vous ne pouvez vraiment pas renoncer au fromage, n’essayez même pas. Mettez plutôt l’accent sur l’abandon de la viande, du poisson et des œufs. Vous rendrez un grand service à votre santé, à l’environnement et aux animaux, même si vous n’êtes pas encore prêt à briser l’habitude du fromage.

Inscrivez-vous pour découvrir l’alimentation végétale et accédez gratuitement à notre guide vegan, nos fiches de recettes et nos conseils santé et nutrition.

Manger vegan au mois de janvier

Lancez-vous !