Les humains sont omnivores

Malgré ce que nous avons pu apprendre des vieux films et de ceux qui nous présentent des régimes à la mode, les anthropologues ont confirmé que les premiers hommes et les premières femmes étaient principalement végétariens1 et que l’idée selon laquelle notre alimentation tourne naturellement autour de la viande est donc loin d’être la vérité. Et si nous observons notre corps, il est évident que nous n’avons pas évolué pour manger beaucoup de viande.

Premièrement, combien d’entre nous ont le désir ou la motivation de blesser un animal à mains nues ? Pas beaucoup. Si nous regardons nos mains, il est clair que les griffes que nous avons ne sont pas à la hauteur de la tâche, il en est de même pour nos « crocs ». Nos mains sont parfaites pour cueillir les fruits des arbres, mais pas si bonnes pour taillader la chair. Nos dents sont parfaites pour broyer la matière fibreuse, mais pas vraiment pour arracher la chair de l’os.

Parlons des intestins. Là où les intestins des carnivores sont courts – parce qu’ils doivent digérer la viande rapidement avant qu’elle ne se putréfie et ne les tue – les nôtres sont longs, comme ceux d’un lapin, et nous permettent de digérer toute la matière fibreuse végétale.

Nous ne sommes pas naturellement des mangeurs de viande. Bien sûr, nous pouvons tolérer un peu de viande dans notre alimentation (si elle est cuite), mais la quantité consommée dans l’alimentation occidentale standard dépasse largement ce qui est sain. La preuve en est la recherche édifiante qui démontre qu’en éliminant les produits d’origine animale, nous réduisons le risque de maladies cardiaques, d’obésité, de diabète de type 2 et de certains types de cancer.2

Ainsi, bien que manger une très petite quantité de viande de temps en temps ne puisse pas nous nuire, il est clair que notre corps nous remercie d’avoir choisi des aliments à base de végétaux.

Inscrivez-vous pour découvrir l’alimentation végétale et accédez gratuitement à notre guide vegan, nos fiches de recettes et nos conseils santé et nutrition.

1 https://blogs.scientificamerican.com/guest-blog/human-ancestors-were-nearly-all-vegetarians/

2 Journal of the Academy of Nutrition and Dietetics, ‘Position of the American Academy of Nutrition and Dietetics: Vegetarian Diets’, 2016 [https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27886704]

Manger vegan au mois de janvier

Lancez-vous !