Les violences dans les élevages sont des cas isolés

Personne ne sait à quel point les cas de cruauté sont courants parce qu’il n’y a pas de surveillance quotidienne indépendante des élevages. Nous savons, cependant, que chaque fois que les enquêteurs posent des caméras cachées, ils recueillent presque toujours des preuves de cruauté ou de souffrance épouvantable, ou les deux.

Les enquêtes de 2019 dans les fermes laitières de Fair Oaks, en Indiana,1 et dans l’élevage de saumon de Cooke, dans le Maine,2 sont parmi les plus récentes à faire les unes de journaux, mais les cas de cruauté ne sont pas nouveaux et, chaque année, d’autres font surface. Compte tenu de l’envergure de l’industrie et du petit nombre d’enquêteurs, il semble clair qu’il y a plus qu’assez de cas pour susciter de profondes inquiétudes.

Et si les cas de cruauté sont vraiment rares, pourquoi l’industrie s’est-elle donné tant de mal pour faire adopter dans plusieurs États une loi interdisant à quiconque de révéler ce qui se passe dans les élevages ? Ces lois sont connues sous le nom de lois « ag-gag » et leur but est d’empêcher que la vérité ne soit jamais révélée. S’il ne se passe rien de fâcheux, pourquoi se donner cette peine ?

Ces lois n’ont pas vu le jour parce que le public les exigeait. Un sondage réalisé en 2012 a révélé que 71 pour cent des adultes américains soutiennent les efforts d’enquêtes clandestines visant à mettre au jour les abus d’animaux d’élevage dans les élevages industriels et que 64 pour cent s’opposent à ce que de telles enquêtes soient illégales.3 Non, c’est parce que l’industrie de l’élevage essaie de se protéger contre la mauvaise publicité.

Et que les ouvriers agricoles soient pris ou pas en flagrant délit de violence envers les animaux ou de négligence de leur bien-être, la plupart des animaux d’élevage sont élevés industriellement dans un système impitoyable.

Inscrivez-vous pour découvrir l’alimentation végétale et accédez gratuitement à notre guide vegan, nos fiches de recettes et nos conseils santé et nutrition.

Manger vegan au mois de janvier

Lancez-vous !