Action vegan internationale et solidaire : notre deuxième semaine

La semaine dernière, notre équipe internationale a coordonné des distributions de nourriture végétale dans six pays d’Amérique et d’Europe, et notre opération continue. Cette semaine, nous avons pu fournir de délicieux repas sains et 100% végétaux à des personnes dans le besoin au Mexique, au Brésil et en Italie.

MexiQUE

Notre action au Mexique s’est poursuivie avec la livraison de repas vegan aux personnes en situation de grande précarité dans les villes de Playa del Carmen, Saltillo, Mexico, Monterrey, Guadalajara et Los Cabos. Cela a impliqué un travail d’équipe considérable avec d’importantes organisations logistiques avec nos partenaires de terrain, restaurateurs et bénévoles qui coordonnent leurs efforts pour aider les personnes les plus démunies.

À Playa del Carmen, nous continuons à livrer 300 repas par jour à la soupe populaire, où nous avons déjà pu servir 1.740 repas au total. Les personnes vulnérables de Saltillo et Los Cabos ont pu bénéficier de 300 repas. À Guadalajara, avec le soutien de trois restaurants vegan, 400 repas ont été distribués aux personnes travaillant dans la rue. À Mexico, 500 repas ont été apportés à un refuge pour enfants sans abri et à 35 banques alimentaires dans le secteur de Nezahualcóyotl. À Monterrey, nous nous sommes associés à sept restaurants végétaliens pour fournir et distribuer 750 repas à deux refuges pour migrants, à des chômeurs de la communauté trans et à des communautés d’autochtones dans une zone marginalisée.

Cette opération a été une telle réussite qu’elle a inspiré des bénévoles locaux à prendre l’initiative de s’engager à poursuivre cette « belle action de générosité » à l’avenir.

Brésil

Cette semaine, l’actrice, présentatrice de télé et activiste vegan Luisa Mell s’est jointe à nos bénévoles brésiliens pour aider à distribuer plus de 700 repas aux personnes dans le besoin à Largo São Francisco.

En collaboration avec Solidariedade Vegan (un projet qui distribue de la nourriture végétale dans le centre de São Paulo), Pimp My Carroça (une association à but non lucratif qui aide les personnes qui vivent de la vente de déchets pour les centres de recyclage) et des moines d’une mission franciscaine, nous avons pu distribuer de la nourriture aux sans-abri de ce quartier du central de la métropole brésilienne.

Isabel, la coordinatrice de Million Dollar Vegan au Brésil, nous a raconté : « Quand nous sommes arrivés, la queue des gens qui attendaient de la nourriture était interminable… Il y avait toutes sortes de personnes. Cela me brise le cœur de voir le nombre de gens qui vivent dans une situation aussi précaire. »

En parallèle aux distributions de nourriture, les bénévoles ont diffusé notre brochure éducative, qui explique que ces repas sont végétaliens et pourquoi c’est important pour notre santé, de même que pour minimiser les risques d’émergence de futures pandémies.

Viviana Torrico de Solidariedade Vegan nous a confié que cet événement avait eu un impact significatif : « Beaucoup de gens ont dit aux moines que la nourriture était merveilleuse, a-t-elle déclaré. Et quand Luisa fait partie d’un projet, cela aide tout le monde. Nous avons même reçu des dons supplémentaires de gel hydro-alcoolique et de nourriture. »

Luisa Mell nous a avoué qu’elle était « très émue » de faire partie de ce projet : « Je crois que c’est la seule chose qui peut sauver le monde. Nous devons faire prendre conscience aux gens de la nécessité de retirer les pandémies du menu afin de ne pas avoir à faire face à d’autres tragédies comme le coronavirus. Et nous ne pouvons le faire qu’en changeant nos habitudes alimentaires. Merci, Million Dollar Vegan ! »

Italie

Le pays étant l’un des plus durement touchés par l’épidémie de coronavirus, les équipes médicales et sociales travaillent sans relâche pour assurer la sécurité et le bien-être des personnes. Nous sommes ravis de pouvoir soutenir ces équipes dans leur travail essentiel en préparant et en livrant des déjeuners pour une durée de 9 jours aux unités mobiles qui visitent les personnes vulnérables isolées dans leurs maisons à Turin.

Nous avons également pu soutenir les travailleurs de l’unité opérationnelle et du centre d’appel qui sont chargés de suivre et de retrouver les contacts des personnes infectées par le virus.

Pour ce faire, nous nous sommes associés à Luca André, fondateur, gérant et chef cuisinier de SoulKitchen. Il nous a expliqué pourquoi il tenait tant à se joindre à notre campagne #RetironsLesPandémiesDuMenu : « L’alimentation ne peut plus être considérée comme de la simple nourriture. C’est quelque chose de beaucoup plus profond et de vraiment révolutionnaire. »

Notre travail en Italie ne fait que commencer. La semaine prochaine, nous livrerons de la nourriture aux infirmières qui travaillent dans l’un des hôpitaux les plus actifs de Turin et, plus tard, aux familles les plus vulnérables, y compris les réfugiés, qui vivent en Lombardie.

Et c’est loin d’être terminé

Si notre effort d’aide aux personnes démunies est bien engagé, il nous reste encore de nombreuses actions à mener, notamment pour soutenir les habitants des bidonvilles de Buenos Aires, en Argentine, les familles désemparées de Pune, en Inde, et les écoliers d’Addis-Abeba, en Éthiopie.

Manger vegan pendant 31 jours

Lancez-vous !