Notre opération d’aide alimentaire se termine ? Non, nous ne faisons que commencer !

Dès que nous avons commencé à apporter de la nourriture végétalienne aux communautés vulnérables pendant la pandémie de coronavirus, nous avons pu mesurer l’incroyable impact que cela pouvait avoir. Non seulement nous avons pu aider directement les personnes qui en avaient désespérément besoin, mais nous avons également pu toucher les médias qui ont mis en lumière les dégâts humains et environnementaux qui résultent de la consommation et de l’exploitation des animaux.

En abordant la dernière semaine d’un programme de sensibilisation aussi positif, nous avons ressenti une immense tristesse. Nous nous sommes interrogés : pourquoi s’arrêter après tout ? Pourquoi ne pas continuer ? Et il ne semblait y avoir aucune bonne raison de s’arrêter, alors nous allons continuer ! Cela signifie donc que cette dernière semaine de dons de nourriture au Brésil, en Argentine et au Mexique ne sera pas du tout la fin de nous actions d’aide alimentaire sur le terrain !

Nourrir les personnes dans le besoin au Brésil

Une fois de plus, nous avons fait équipe avec la merveilleuse Luisa Mell, Solidariedade Vegan et Pimp My Carroça pour apporter plus de 700 repas aux communautés de Vila Arapua.

Luisa a été une incroyable supportrice et elle nous a expliqué pourquoi cela signifie tant pour elle : « Nous luttons contre les graves conséquences du Covid dans notre pays. Nous savons que de nombreuses personnes sont en proie à de graves difficultés. En plus de la maladie, il y a aussi la tragédie économique. Le plus important maintenant est de sensibiliser les gens, nous devons de toute urgence retirer les pandémies du menu ».

Lorsque nous avons apporté nos premiers repas à Portelinha il y a quelques semaines, nous avons réalisé que certaines familles n’avaient rien mangé d’autre ce jour-là et n’auraient rien mangé du tout si nous n’avions pas distribué de nourriture. Nous y sommes donc retournés et, avec l’aide de Base Colaborativa et de Pimp My Carroça, nous avons pu distribuer plus de 800 repas supplémentaires aux personnes dans le besoin.

Nous avons également distribué 500 repas aux sans-abri qui vivent dans les rues de Pátio do Colégio, un quartier du centre de São Paulo. Nous leur avons apporté la nourriture en soirée pour qu’ils n’aient pas à dormir le ventre vide. Vivi Torrico, qui a lancé le programme Solidariedade Vegan lorsque la pandémie a commencé, a déclaré : « Merci de nous avoir inclus dans le projet. Nous sommes très heureux. Distribuer de la nourriture dans les rues c’est déjà quelque chose, mais la distribuer la nuit, c’est encore une autre expérience ».

Dans les semaines à venir, nous avons prévu de distribuer 1500 autres repas vegan à ceux qui en ont le plus besoin au Brésil.

On continue les distributions vegan en Argentine

Avec l’augmentation du taux de contamination en Argentine, il était plus important que jamais que nous continuions à fournir une alimentation saine aux communautés dans le besoin, ainsi que des produits d’hygiène appropriés. Ainsi, cette semaine, aux côtés d’Aula Vereda, nous avons continué à soutenir 250 familles de Buenos Aires à Villa 31, Villa Cildañez et Almagro, toutes avec de la nourriture fournie par l’UTT. Nous avons également donné des désinfectants ménagers et des bidons de gels pour les mains car, malheureusement, il y a eu un cas de Covid-19 dans l’un des centres sociaux que nous aidons.

Nous avons par ailleurs tenu à distribuer de la nourriture végétale à une organisation appelée No Tan Distintas, qui aide les femmes transgenres sans domicile fixe. Au total, 50 femmes ont pu être aidées. Elles ont également reçu un livret de recettes végétaliennes et un dépliant d’information sur les pandémies et le végétalisme.

L’aide se poursuit également au Mexique

Tout au long du mois de mai, nous avons livré plus de 12.000 repas vegan dans six villes mexicaines. Nos actions les plus récentes se sont concentrées à Los Cabos, où nous avons livré 91 colis humanitaires pour les personnes des communautés vulnérables, et à Playa del Carmen, où la soupe populaire du centre communautaire vegan Casa Animal a poursuivi son travail. En tout, les bénévoles de ce centre ont fourni plus de 7.500 repas vegan aux personnes dans le besoin. Nous sommes très reconnaissants envers chacun des 50 bénévoles qui nous ont permis de concrétiser ce projet au Mexique.

Actualité de notre action en Inde

Après que nous ayons fourni un repas de l’Aïd entièrement vegan à plus de 2.000 personnes dans la ville de Pune, de nombreuses familles nous ont fait part de leur curiosité vis à vis du végétalisme. L’entreprise qui avait fourni les simili-carnés, Good Dot, a reçu de nombreuses demandes de renseignements et beaucoup de gens étaient impatients d’en savoir plus sur les alternatives végétales.

Avec les fonds encore disponibles, notre opération d’aide alimentaire pour les communautés vulnérables à Pune se poursuivra tout au long du mois de juin, et bien au-delà.

Notre soutien aux écoliers éthiopiens

Notre opération pour nourrir de jeunes écoliers d’Addis-Abeba est temporairement suspendue car les établissements sont fermés à cause du virus. Mais les financements ont bien été reçus sur place, et nous sommes impatients de partager des photos avec vous, lorsque l’école sera autorisée à reprendre ses activités.

Journée mondiale de l’environnement

Pour la Journée mondiale de l’environnement, le 5 juin dernier, nous avons été soutenus par de nombreuses célébrités qui nous ont aidés à créer une vidéo qui a été vue par des millions de personnes. La superstar brésilienne Anitta a notamment partagé ce clip vidéo avec ses 47 millions d’abonnés Instagram ! L’actrice d’Harry Potter, Evanna Lynch a fait de même et a encouragé les gens à s’inscrire sur notre site pour découvrir l’alimentation végétale pendant 31 jours. La pop star indienne Anushka Manchanda, la célèbre animatrice de télévision brésilienne Luisa Mell, l’actrice hollywoodienne Alicia Silverstone et la chanteuse Mýa ont également pris part à notre film aux côtés d’autres personnalités et activistes du monde entier. Voir leur vidéo :

Action à Madrid pour la Journée de l’environnement

Pour aider à mettre en évidence les liens entre la nourriture que nous consommons, la destruction de l’environnement et les pandémies émergentes, nous sommes descendus dans les rues de Madrid distribuer de délicieux burgers vegan, dans le quartier central de Malasaña. En plus des mini-burgers, fabriqués par Fantastic V, nous avons également distribué des stickers de la campagne #RetironsLesPandémiesDuMenu et discuté avec les gens curieux de mieux connaître notre travail.

« Nous avons rejoint cette campagne aujourd’hui parce que, plus que jamais, il est grand temps de nous entraider et sensibiliser les gens à l’importance de la coopération, a déclaré Cristina De La Pava Hucke de Fantastic V. En comprenant que chacun d’entre nous fait sa part, nous en sortirons plus forts, plus unis et mieux portants ».

Nous sommes tout à fait d’accord !

Nous touchons des millions de personnes

Parallèlement à nos campagnes de sensibilisation et nos activités sur les réseaux sociaux, nous avons été présentés par des médias du monde entier et avons touché des millions de personnes supplémentaires.

Au Mexique, nos actions solidaires ont été diffusées sur les chaînes de télévision nationale publique et privée, à la radio et dans de nombreux médias papier et Internet. Notre responsable brésilienne, Isabel Siano, a été interviewée à la télévision nationale tandis que la chaîne locale ABC de Los Angeles a couvert notre aide alimentaire destinée aux anciens combattants.

En Espagne, nous avons été relayés par la télévision régionale et dans divers podcasts. En Italie, notre travail a été présenté dans un magazine et de nombreux journaux en ligne.

En Inde, le Hindustan Times et le Times of India ont tous deux présenté notre opération, tandis qu’au Royaume-Uni, le journal national The Independent a couvert nos efforts pour nourrir les communautés défavorisées de l’est de Londres.

Dans d’autres pays comme la France et l’Argentine, d’autres articles ont été publiés sur les médias Internet. Bien que nous soyons encore en train de calculer le nombre total de personnes touchées, nous savons qu’il s’agit de plusieurs millions.

Cela fait donc de très nombreuses personnes qui ont entendu, peut-être pour la première fois, que pour protéger notre planète et prévenir de futures pandémies, nous devons retirer les animaux du menu.

Lancez-vous !

Manger vegan pendant 31 jours

Lancez-vous !